De nombreux freelance se lance dans le community management sans connaître les éventuelles évolutions possibles !

Parmi les évolution de ce métier, le coaching sort du lot et fini par être une vision différente du community management pour aider ses clients à développer leur réseaux sociaux.

C’est pour cela qu’il m’a paru évident d’Interviewer Anissa Bouchaara (alias @omelia.fr sur Instagram), coach business et Instagram.

QUI EST ANISSA BOUCHAARA, COACH INSTAGRAM :

« Hello, Je m’appelle Anissa, j’ai 25 ans et je suis Coach Business & Instagram et je travaille à mon compte depuis maintenant 2 ans. Je suis digital nomad, c’est-à-dire que je vis dans mon petit fourgon aménagé, Marguerite, un Volkswagen LT réaménagé de 1982 qui a été entièrement rénové. Pour l’instant je longe la côté Atlantique en France, et je me dirige vers le Portugal. J’ai toujours adoré voyager, alors j’ai choisi mon métier pour coller à mon mode de vie.

Au quotidien, j’aide les solopreneurs qui proposent des prestations de services en ligne et des produits digitaux à consolider les bases de leur entreprise et à bien communiquer pour vendre plus en ligne. »

anissa-community-manager-coach-instagram

SE LANCER DANS LE BUSINESS :

Quel est ton parcours professionnel ?

« Je n’ai jamais trop su ce que je voulais faire « quand je serais grande », en fait j’ai voulu faire plein de choses, et j’ai toujours eu du mal à me décider ! J’ai commencé à la fac en Langues Etrangères Appliquées au Commerce International, j’ai fait une année de L1, 2 années de L2 et deux années de L3 haha. Ca ne me plaisait pas plus que ça, je ne sais pas pourquoi je me suis autant accrochée. J’ai fait mes 2 années de L3 à distance car je travaillais en tant que jeune fille au pair. D’abord en Angleterre vers Cambridge, puis aux Etats-Unis vers Washington DC.

J’ai adoré vivre à l’étranger, j’ai ensuite voyager sans travailler pendant 6 mois en Océanie et en Asie, et c’est là que je me suis décidée : je voulais travailler à distance, pour pouvoir travailler et vivre n’importe où.

A mon retour en France, je voulais travailler dans le marketing ou l’événementiel. Je me suis donc inscrite pour faire un Bachelor Marketing et Vente spé évenementiel. J’ai adoré ça, je n’ai jamais eu de si bonnes notes ça m’a changé de la fac haha :p. Je travaillais comme réceptionniste à côté, puis j’ai fait un stage au siège Marketing de Cache-Cache, la marque de prêt à porter. C’est là que j’ai découvert le métier de Community Manager. J’ai eu un coup de cœur et j’ai lancé mon entreprise de CM sans réfléchir, dès la fin de mon stage. Je me suis dit : si j’y arrive, tant mieux, si ça foire, c’est pas grave, ça m’aura fait une belle expérience et je continuerais en master en alternance. »

anissa-community-manager-coach-instagram-freelance

TA VIE DE COMMUNITY MANAGER FREELANCE :

« Me voilà donc CM junior en freelance ! J’ai ouvert mon entreprise en Avril 2019, et je travaillais toujours comme réceptionniste à temps plein pour pouvoir gagner ma vie le temps de vivre de mon business. Je travaillais soit de 8h à 14h, soit de 14h à 20h, donc ça me laissait la moitié de mes journées pour trouver des clients et effectuer mes missions de Community Manager, une dizaine / quinzaine d’heures dans la semaine donc.

J’ai fait plein d’erreurs en me lançant, mais tant mieux, c’est comme ça que j’ai appris et affiné mes compétences et mes offres. J’ai beaucoup appris sur le tas. Mes premiers clients étaient prévenus : je leur faisais un tout petit tarif, car je me faisais la main. 

J’ai trouvé ma toute première cliente dans la salle d’attente de mon mécanicien (j’ai la poisse des transports haha j’y suis souvent :p). Une dame allemande qui lançait tout juste son entreprise de cuisine à domicile. On a très bien accroché dès le début, et elle m’a proposé de devenir ma première cliente. J’ai géré son compte Facebook pendant quelques mois puis elle a préféré se réorienter et ouvrir un gite. J’ai ensuite travaillé pour l’entreprise de 3 amis qui se lançaient dans la création de caravanes food trucks sur Instagram et Facebook, c’était une super expérience c’est là que j’ai eu mon coup de cœur pour instagram. J’ai alors commencé à me former à fond, à tester plein de choses pour vraiment maîtriser ce réseau social !

En Janvier 2020, j’y ai crée mon compte pro pour échanger avec d’autres entrepreneurs, leur partager mon parcours et mes connaissances pour les aider. En Janvier mon CDD se terminait et j’ai ensuite travaillé pour une candidate aux élections municipales de Saint-Malo qui a été jusqu’au second tour. C’était une super expérience, j’y ai appris plein de choses ! Mais je me suis rendue compte que le CM ce n’était pas ce qui me plaisait le plus. 

J’ai refusé plusieurs missions pour me concentrer sur la formation ! Grâce à mon compte Instagram, j’ai rencontré plein d’entrepreneurs avec des supers projets que j’avais envie d’aider ! Les personnes qui se lancent n’ont souvent pas le budget pour embaucher un Community Manager, et n’avaient pas la chance d’avoir été formés à la communication. C’est pourquoi j’ai voulu créer une formation très complète, pour leur apprendre à utiliser eux-mêmes Instagram pour attirer leurs clients.

Dès cette réorientation, mon CA a directement doublé et j’ai rapidement pu vivre pleinement de mon entreprise !

Depuis plusieurs mois, j’ai étoffé mes offres pour pouvoir aider les entrepreneurs dès le lancement de leur entreprise et leur permettre de consolider leurs bases marketing, sans lesquelles la communication est inefficace.

Le CM et le Coaching / Formation Business & Instagram sont deux métiers entièrement différents. En tant que Community Manager, j’avais l’impression de travailler POUR une autre entreprise, je me sentais beaucoup moins utile, et je pouvais aider moins de personnes. Je travaillais tranquillement dans mon coin et j’avais moins d’échanges avec mes clients qu’en tant que formatrice. Certains préfèrent ça. Le fait de jongler entre différents clients et différents comptes peut être difficile, il faut être très minutieux pour ne pas faire d’erreur ce qui peut être stressant. »

TA VIE DE COACH INSTAGRAM​ :

« Être coach et formatrice présente d’autres challenges. Je propose 2 prestations : une formation complète à suivre en ligne « 1, 2, 3, Insta ! » ainsi qu’un accompagnement individuel sur 1 mois avec des séances de coaching.

Il faut avoir une bonne fibre avec les entrepreneurs, réussir à bien les cerner, comprendre leurs peurs, leurs blocages, leurs différents fonctionnements et leurs besoins pour les aider au mieux avec les bonnes méthodes et les bons mots. Créer une formation est un process très technique, qui demande beaucoup de reflexion, de recul et de pédagogie. Ce sont des choses que j’adore, et ça me tient vraiment à cœur de pouvoir aider des entrepreneurs motivés à avancer dans leur business plus rapidement et dans la bonne direction. J’aime suivre leurs avancées, les voir progresser en sachant que j’y suis pour beaucoup.

Ça fait plus d’un an maintenant que je suis Coach Business & Instagram, et pour rien au monde je ne retournerais vers un job salarié. J’adore ce que je fais et ça se combine parfaitement à mon mode de vie. Mon nouvel objectif, c’est de réduire mes semaines à 4 jours de travail. Comme je voyage en même temps en van, j’ai envie de pouvoir en profiter au maximum ! Mon chiffre d’affaire grandit de mois en mois, j’ai donc pu déléguer une partie de mes tâches à ma super assistante Suzie de @frenchva ce qui me permet de réduire mes semaines. Maintenant ça va être une question d’autodiscipline et de concentration

J’aimais beaucoup le Community management, mais c’est trop important pour moi d’aider d’autres entrepreneurs (des femmes particulièrement) à vivre de leur entreprise. J’aimerais cependant reprendre 1 ou 2 petites missions de Community management pour ne pas perdre la main. »

POUR CONCLURE :

« Je ne regrette rien de mon parcours, j’ai fait de mon mieux avec ce que j’avais à chaque étape. Par contre si je pouvais donner un conseil à mon moi d’il y a deux ans, ce serait celui-ci.

  • m’entourer dès le lancement de mon entreprise, que ce soit par d’autres freelances, la chambre des métiers, aller à la rencontre d’entrepreneurs lors d’événements ou bien me faire coacher. A partir du moment où j’ai trouvé de bons business friends, et où j’ai commencé à me former, mon business s’est développé 2 fois plus rapidement, j’ai pris confiance en moi et ça j’aurais aimé en être consciente à mon lancement. Je ne connaissais qu’une entrepreneure à mon lancement, Leslie, une copine CM, et elle m’a beaucoup apporté. 

Si tu souhaites toi aussi devenir freelance, voici quelques conseils que je peux te donner :

  • Liste tes compétences réelles, et celles que tu dois apprendre pour pouvoir avoir une offre solide et développer ton business. Est-ce que tu maîtrise ton cœur de métier ? Est-ce que tu vas savoir gérer ta comptabilité ? Est-ce que tu sais comment vendre ton produit service ? Est-ce que tu sais comment le mettre en valeur dans ta communication ? Est-ce que tu sais utiliser tous les outils dont tu auras besoin ? Est-ce que tu sais créer un site internet convaincant ? Réfléchis à tes priorités et apprends tout ce qu’il te faut au fur et à mesure !
  • Commence en douceur si tu ne te sens pas prêt.e, ça ne sert à rien de vendre une prestation de CM à prix fort si tu manques de compétences. Sois honnête, n’aies pas peur de travailler pour peu d’argent le temps de te faire la main : tu seras plus à l’aise, c’est honnête, tu gagneras en confiance et en compétence et alors là tu pourras t’y mettre pour de vrai.
  • Tu vas te louper, tu vas faire des erreurs, tu vas subir des échecs, entendre des « nons », galérer au début. C’est normal, ça fait partie du jeu. Les entrepreneurs qui arrivent à perdurer sont ceux qui apprennent de leurs échecs pour s’améliorer, s’adapter et rebondir constamment. Tu dois apprendre à t’adapter si tu veux réussir. 

Si tu souhaites lancer ton entreprise et que tu as besoin d’aide pour en établir les fondations, et apprendre à communiquer et vendre, n’hésite pas à faire un tour sur mon compte Instagram, j’y donne plein de conseils. J’adore discuter avec ma communauté alors n’hésite pas à me contacter. »

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest 🙂

anissa-community-coach-instagram
anissa-community-manager-coach
community-manager-coach-instagram

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER AUSSI :

8 façons de trouver des clients en tant que freelance

8 façons de trouver des clients en tant que freelance

Pas toujours facile de trouver des clients au début quand on se lance en tant que freelance, voici donc quelques techniques que j'ai appliquée dès le départ pour ne pas avoir à passer mon temps à prospecter auprès de mes futurs clients.  Techniques approuvées et...

lire plus